Camomille romaine ou noble - Huile essentielle HECT

En stock !

Huile essentielle Camomille romaine ou noble (Chamaemelum nobile ou Anthemis nobilis) origine France

100% pure et naturelle HECT

Sélectionnée par notre Docteur en pharmacie sur la base de son analyse chromatographique, pour vous garantir une qualité aromathérapeutique.

Disponible en 5ml ou 10ml

+ de détails

10,60 € TTC

+19 Points de fidélité = 0,57 €


Huile essentielle Camomille Romaine / Noble (Chamaemelum nobile ou Anthemis nobilis) 100% pure et naturelle HECT

Attention !!! Ne pas confondre l'huile essentielle de Camomille noble avec celle de Camomille allemande (Matricaria recutita) ou encore celle de Camomille bleue (Tanaisie annuelle), elles sont très différentes.

Nous avons sourcé une Huile essentielle issue de la distillation traditionnelle de sommités fleuries de Camomille Noble cultivée en agriculture raisonnée en France. Nous avons fait le choix d’une huile essentielle française, de qualité HECT.

L’huile de Camomille Noble est très difficile à sourcer en Bio à des prix raisonnables. 

La Camomille romaine était dédiée à Râ, dieu du soleil au temps des pharaons en Égypte. Elle aurait même servi à l'embaumement de Ramsès II.

Carte d'identité de l'Huile essentielle Camomille Romaine / Noble (Chamaemelum nobile ou Anthemis nobilis) 100% pure et naturelle HECT

 

Disponible en 5ml ou 10ml dans un flacon en verre ambré avec bouchon compte goutte codigoutte. 

Conservation : L'huile de camomille romaine est sujette à l'oxydation et doit être conservée dans un endroit froid et à l’abri de la lumière.

 

Produit Huile essentielle 100% pure et naturelle

Nom botanique Anthemis nobilis L., Asteraceae

Partie de la plante Sommités fleuries

Mode d'obtention : Distillation des sommités fleuries à la vapeur d'eau 

Origine France

Certification : CERTISYS BE-BIO-01

NOM INCI ANTHEMIS NOBILIS FLOWER OIL

CAS number 8015-92-7

EINECS number 283-467-5

CAS-EINECS 84649-86-5

FEMA 2275

Caractères organoleptiques

Aspect : Liquide mobile, limpide à température ambiante

Couleur : Incolore à Jaune verdâtre

Odeur : Fruitée, aromatique, herbacée

Données d’analyses physiques

Densité à 20°C 0,900 à 0,920

Indice de réfraction 1,438 à 1,446

Pouvoir rotatoire -2 ° à + 3 °

Point éclair + 52 °C

Chromatographie de l'huile essentielle de Camomille Romaine vanessences.fr 

Substances

Concentration

%

Valeur attendue (1)

%

alpha-pinene

1.52

1.5 - 5

isobutyrate d’isobutyle

2.59

2 - 9

methacrylate d’isobutyle

0.71

0.5 -3

isobutyrate d'isoamyle

1.2

2.5 - 5

méthacrylate de 2-méthyl butyle

1.49

0.5 - 1.5

angélate d'isobutyle

+ méthacrylate d'isoamyle

34.05

30 - 45

angélate de méthyl allyle

8.06

6 - 10

angélate de 2-méthyl butyle

2.75

2 - 7

angélate d'isoamyle

19.85

12 - 22

pinocarvone

2.90

1.3 - 6

tr-pinocarveol

6.77

2 - 7

(1) Conformité des données d’analyse chimique des constituants principaux aux standards de  la norme NF T75-253



 

Pour les avis de nos client(e)s nous avons fait le choix de ne pas nous abonner à une société tierce. La gestion des avis est assurée par l'équipe de vanessences.fr.
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !

Les recommandations de notre Docteur en Pharmacie sur la sécurité d’utilisation de l’huile essentielle de Camomille Romaine / Noble (Chamaemelum nobile ou Anthemis nobilis)

Les informations mentionnées sur ce site proviennent d'articles issues de revues scientifiques et de livres de référence sur l'aromathérapie. Ils sont fournis à titre informatif et ne peuvent remplacer les conseils données, en fonction de votre état de santé, par un professionnel de santé formé à l'aromathérapie.

 

Conservation : L'huile de camomille romaine est sujette à l'oxydation et doit être conservée dans des conditions froides et étanches à la lumière.

En aromathérapie

Voies d'administration recommandées  :

Voie cutanée : oui, de préférence diluée à + ou -10%

Voie orale : oui mais de préférence sur l'avis d'un thérapeute et sur de courtes durées

Diffusion atmosphérique et inhalation : oui

Contre indications et précautions d'emploi :

Utilisation possible chez le jeune enfant à partir de 3 mois (en respectant des dilutions, voies d'administration et posologies adaptées au poids et à l’âge de l'enfant)

Utilisation possible chez la femme enceinte à partir du 4ème mois de grossesse et chez la femme allaitante

Déconseillé les 3 premiers mois de grossesse

A utiliser avec prudence chez les personnes épileptiques (risque épileptogène à forte dose)

Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (1 goutte au creux du pli du coude pendant au moins 6 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction allergique).

En cas de doute, demander l’avis d’un thérapeute

En cosmétique 

L’huile est essentielle de Camomille romaine est reconnue par le CIR comme un ingrédient cosmétique “Skin-Conditioning Agent - Miscellaneous” sûr et non sensibilisant. C’est à dire “un ingrédient qui améliore l'apparence de la peau sèche ou endommagée, en réduisant la desquamation et en redonnant de la souplesse”. selon la définition qu’en donne la base de données du PCPC.

Le résumé de sécurité de Tisserand & Young* sur l’huile de Camomille Romaine

Dangers: Aucun connu. Contre-indications: Aucune connue.

Directives réglementaires

A le statut GRAS (reconnu comme sans danger). Dans un rapport de 2003, le JECFA a déclaré que le comité n'avait «aucun problème de sécurité» concernant l'angélate d'isobutyle, sur la base des connaissances actuelles pour une utilisation en tant que arome alimentaire.

*Tisserand, R., Young R., (2014) Essential oil safety: a guide for health care professional, 2e édition. Londres, Churchill Livingstone.

 

comment utiliser les huiles essentielles

Recommandations générales de la DGCCRF pour utiliser les huiles essentielles en toute sécurité:
L’usage des huiles essentielles est déconseillé chez l’enfant, la femme enceinte ou allaitante, les personnes âgées ou souffrants de pathologies chroniques.
Ne pas injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire.
Ne pas les ingérer (ou alors en très petite quantité et uniquement pour certaines d'entre elles).
Ne jamais appliquer d’huiles essentielles directement sur les muqueuses, le nez, les yeux, le conduit auditif, etc.
Pour les personnes à tendance allergique, effectuer systématiquement un test d’allergie avant toute utilisation.
Après un massage ou une application cutanée, bien se laver les mains.
Veiller à la qualité des huiles essentielles, à leur provenance ainsi qu’au mode de culture dont elles sont issues.
Éviter de faire brûler une huile essentielle pour la diffuser.

Conseils associés