img
Vanessences.fr : Un conseil personnalisé ? 09 63 53 50 19

Vanessences.fr : Un conseil personnalisé ? 09 63 53 50 19 Un conseil personnalisé ? 09 63 53 50 19 (de 10h à 17h)

Vanessences.fr : huiles végétales / essentielles

Huiles végétales / essentielles

Bio et HECT

Vanessences.fr : produits naturels

Produits naturels

sélectionnés par notre Docteur en pharmacie

Comment améliorer et faciliter sa digestion naturellement ? Comment soigner un candida albicans qui prolifère ?

Comment soigner un candida albicans qui prolifère ?

Le Candida albicans est un type de levure que l'on trouve couramment dans le corps humain. Elle est généralement présente en petit nombre et ne cause généralement aucun problème. Cependant, si le niveau de Candida albicans dans le corps devient trop élevé, cela peut conduire à une infection connue sous le nom de candidose.

Audrey, notre naturopathe vanessences.fr, vous propose cet article naturo sur les solutions pour soigner un candida albicans qui prolifère et vous livre ses conseils pour se soigner avec les huiles essentielles. Article relu et complété par notre Docteur en Pharmacie, Vanessa Bozec.

Qu'est-ce que le Candida albicans et la candidose ?

La candidose est une infection fongique causée par un champignon appelé le Candida albicans.

Le Candida albicans est un champignon de type levure, qui est présent à l’état naturel dans notre corps (tube digestif, voies génitales, bouche…). Lorsque tout va bien, il est inoffensif et participe à l’équilibre bactérien de notre flore. Cependant, pour différentes raisons, il peut se multiplier à l’excès et entraîner un déséquilibre de la flore. Si cela dure dans le temps, cela va résulter en une candidose chronique dont il sera difficile de se débarrasser.

Il y a plusieurs types de manifestations d’un excès de Candida albicans dans l’organisme : la candidose digestive (au niveau de la flore intestinale), la candidose buccale (aussi appelée muguet buccal), les mycoses vaginales, les mycoses de la peau ou des ongles...

Quelles sont les causes de la candidose ?

  • Stress répété sur une longue période : cela a un fort impact sur l’équilibre de notre flore intestinale et sur notre système digestif au global ;
  • Système immunitaire affaibli, sédentarité... ;
  • Médicaments comme les antibiotiques, les corticoïdes, la pilule contraceptive... ;
  • Alimentation industrielle et raffinée : sucre blanc, pain blanc, pâtisseries industrielles, fritures, sodas, fromages… ;
  • Le port de vêtements serrés, la chaleur, la grossesse, le diabète

Concernant la candidose buccale, il y a également d'autres facteurs

  • Sécheresse ou mauvaise hygiène buccale, port de prothèse dentaire mal entretenue ;
  • Grossesse, diabète, VIH ;
  • Médicaments tels que les antibiotiques à large spectre, corticoïdes, neuroleptiques, traitements immunosuppresseurs, radiothérapie/chimiothérapie.

Quels sont les symptômes d’un excès de Candida albicans?

Les symptômes de la Candidose digestive :

  • Douleurs digestives à répétition : colites intestinales avec gaz, ballonnements ;
  • Diarrhées, constipation, ou une alternance des 2 ;
  • Fatigue chronique inexpliquée et troubles du sommeil ;
  • Forte attirance pour le sucre, le pain, l’alcool ;
  • Démangeaisons anales ;
  • Problèmes gynécologiques récurrents (mycose, infection urinaire, vaginite, brûlures et démangeaisons anales, diminution ou perte de la libido, règles douloureuses...) ;
  • Problèmes de peau : eczéma, psoriasis, champignons aux pieds, muguet buccal ;
  • Dépression, anxiété, maux de têtes, difficultés à se concentrer, sautes d’humeur ;
  • Douleurs articulaires et musculaires

Les symptômes de la candidose buccale :

  •  Lésions blanches crémeuses sur la langue ou l'intérieur des joues qui s'enlèvent lorsqu'on les gratte ;
  • Rougeurs, irritations du palais ou des gencives ;
  • Inflammation de la langue qui devient rouge et douloureuse ;
  • Langue noire qui se caractérise par une coloration foncée disgracieuse

Comprendre la candidose : Non contagieuse et difficile à diagnostiquer

On ne peut pas "attraper" la candidose, elle ne se transmet pas et n’est pas contagieuse, puisque le Candida albicans est naturellement présent dans l’organisme.

Est-ce que le candida albicans est contagieux ?

La candidose n'est pas considérée comme une infection sexuellement transmissible. En cas de mycose vaginale chez la femme il est peu probable qu’elle la transmette à son ou sa partenaire sexuelle. Cependant, si l'infection continue à réapparaitre, le ou la partenaire sexuelle pourrait avoir également un traitement.

Comment savoir si on a la candidose?

Les personnes atteintes de candidose intestinale vont souvent d’un médecin à l’autre, voire même chez le psychologue, pendant plusieurs années avant de pouvoir mettre un mot sur leur mal. Le diagnostic est difficile à poser pour les professionnels de la santé. C’est une maladie méconnue et pourtant courante. Il faut donc s’accrocher, bien se renseigner, s’entourer de ses proches, et prendre sa santé en main sur tous les plans (physique, mental, émotionnelle).

Pour être sûr, il est possible de faire un dépistage de la candidose par analyses urinaires (test du M.O.U). Cela peut être coûteux. Renseignez-vous auprès de votre laboratoire d’analyses. Il existe aussi un questionnaire clinique gratuit : cliquez ici.

L’alternative la plus simple est donc de repérer les signes du corps qui sont très parlants. Si vous avez un certain nombre des troubles ci-dessous, il est probable que vous ayez la candidose et vous pouvez alors dès maintenant mettre en place un protocole anti-candida au quotidien avec l’aide d’un naturopathe ou un médecin spécialisé en micronutrition.

Comment traiter la candidose naturellement?

Une fois installée, il est difficile de se débarrasser de la candidose.

La médecine allopathique propose des traitements antifongiques (comprimés, gel à appliquer localement, bains de bouche antiseptique…). Si cela semble résoudre le problème sur le moment, il revient souvent ensuite.

C’est pourquoi il est recommandé de traiter une candidose sur le long terme, en étant accompagné par un thérapeute. Une hygiène de vie stricte est à mettre en place, sur 3 mois minimum. L’idéal est de 6 mois à 1 an pour vraiment bien traiter en profondeur.

Une approche globale de votre santé est indispensable pour stopper la prolifération du champignon. Si vous vous orientez uniquement vers un régime anti-Candida, vous ne ferez que repousser le problème. Si vous avez une candidose, ce n’est pas un hasard. Vous avez un terrain émotionnel favorable à cette maladie qui a une symbolique.

Il faut donc rééquilibrer sa vie sur les différents plans :

Retrouver les bons équilibres

Les symptômes de la candidose buccale :

  •  Au niveau physique bien sûr. Le candida prolifère en terrain acide, favorisé par le stress, la sédentarité, l'alimentation industrielle, etc... Il faut donc revoir son alimentation, bouger et faire du sport, s’oxygéner ;
  •  Au niveau psychologique aussi, qui joue un grand rôle. Il est essentiel de consulter un thérapeute qui vous aidera à retrouver un équilibre émotionnel et mental ;
  •  Vous pouvez vous poser les questions suivantes : qu’est-ce qui me parasite actuellement dans ma vie ? Qu’est-ce qui ne correspond pas à mes attentes? Suis-je exigeant sur le plan relationnel? Est-ce que je me sens très éparpillé dans ma vie ? Qu’est-ce qui me cause de la frustration, de la colère ? Qu’est-ce qui me ronge ? Si vous souhaitez creuser le sujet, Louise Hay écrit des livres sur les symboliques des malades et le décodage des maux, notamment le livre "Tout va bien !"

Plan d’action anti-candidose au quotidien :

  •  Bouger son corps au quotidien : le candida prolifère en terrain acide (favorisé par le stress, la sédentarité, l'alimentation industrielle). Il faut donc bouger, faire de l'exercice physique, s’oxygéner, privilégier les trajets à pied ;
  •  Affamer le candida en supprimant sa nourriture préférée, le sucre : pas de sucre raffiné, de produits industriels en général qui sont plein de sucre, pas de produits laitiers (c’est du lactose, donc du sucre), réduire les pâtes, pas de levure (pâtisseries, pain, pizza, bière, vin), pas de champignons, pas de fromages, pas d’aliments fermentés (légumes lacto-fermentés, choucroute, fromages, kéfir…), pas d’excitants (café, thé, alcool, cigarette) ;
  •  Éviter, sauf nécessité absolue, la prise d’antibiotiques, de médicaments à base de stéroïdes et de contraceptifs (pilule).
  •  Alimentation avec des produits bruts et de qualité : fruits et légumes frais, plats faits maison, protéines (poissons, viande blanche, oeufs…), féculents sans gluten (riz, quinoa, millet…) ;
  •  Relaxation, gestion du mental : méditation, techniques de respirations, sophrologie, yoga, explorer sa situation psycho-émotionnelle…
  •  Explorer la cause psychologique de la candidose : contrariétés, le fait de ne pas vivre la vie qu’on voudrait...

Et surtout, il faut s’accrocher et garder espoir tout au long du protocole anti-Candida !

Il faut voir le positif : cela vous permettra de faire le point sur vous, de trouver votre équilibre, de prendre soin de vous, et votre corps vous remerciera.

En plus des symptômes de la candidose qui s'estompent, vous remarquerez aussi rapidement que d’autres petits maux du quotidien disparaîtront en même temps. C’est une hygiène de vie de long terme qui vous permettra d’être en pleine santé physique et mentale, d’éviter les pathologies qui apparaissent avec l’âge, d’avoir plus d’énergie, de se sentir heureux au quotidien. Le corps nous remercie toujours quand on en prend soin !

Attendez-vous à voir apparaître certains symptômes "bizarres" pendant 6 semaines, qui sont causés par les changements que vous imposez à votre organisme et par le fait que le processus de détoxification commence :

  •  Transit intestinal perturbé ;
  •  "Bruits" et gargouillements dans le ventre ;
  •  Nausées, maux de tête, fatigue inhabituelle ;

Voir avec un naturopathe pour des conseils adaptés et personnalisés pour :

  •  Nettoyer le Candida avec des produits naturels ou des compléments naturels avec de l’ail (à prendre en gélules gastro-résistantes pour atteindre les intestins), de l’extrait de pépin de pamplemousse, de l’acide caprylique, des huiles essentielles d’origan, girofle, tea tree…
  •  Détoxifier son foie pour soutenir le processus de nettoyage du Candida ;
  •  Réparer sa muqueuse et réensemencer la flore intestinale ;
  •  Surveiller la thyroïde : une grande partie des personnes qui souffrent de candidose souffrent également de dysfonctionnements de la thyroïde.

Quel probiotique contre le candida albicans ?

Réensemencer sa flore intestinale est aussi primordiale pour remettre le Candida albican dans un équilibre naturel par les autres bactéries et champignons présents dans nos intestins. Consultez un spécialiste qui vous conseillera des probiotiques.

Pour la candidose buccale, il y a aussi des solutions naturelles qui existent et des bons gestes à avoir :

  •  Bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire, changer de brosse à dent plus souvent ;
  •  Adopter une alimentation adaptée (voir partie candidose intestinale ci-dessus) ;
  •  Utiliser des solutions naturelles comme l’ail, l’huile essentielle de tea tree, du bicarbonate de soude...

En conclusion

Se débarrasser du Candida pour revenir à une flore équilibrée et saine est primordial pour le maintien du bon fonctionnement de notre organisme et donc pour notre bonne santé. Il faut se faire accompagner, procéder par étapes, faire preuve de persévérance et de patience, pour revenir à une situation normale, c’est-à-dire retrouver un microbiote sain et équilibré.

L’accompagnement est important pour tenir sur la durée, comprendre les signes de notre corps, et se sentir soutenu. Il faut trouver un équilibre au quotidien, ne pas tomber dans des régimes alimentaires drastiques qui stressent le corps et le mental et favorisent donc le développement du Candida.

En voulant bien faire, on peut créer d’autres maux et déséquilibres. Pour guérir de la candidose il faut avant tout faire la paix avec son corps, avec soi-même, avec sa vie et celle des autres. Il faut explorer les différents plans : physique, mental, émotionnel, sens de la vie… On constate que les gens qui veulent guérir de la façon la plus urgente sont ceux qui y parviennent le moins. Pour guérir, il faut accepter de prendre sa santé en main, et de réfléchir aux choses qui ne vont pas dans notre vie, notre alimentation, etc.

Vous l’aurez compris : c’est un processus personnel, une exploration de soi-même, avec une alimentation qui doit être personnalisée car chacun d’entre nous a un terrain unique.

Audrey Arène

Naturopathe et réflexologue plantaire à Montreuil, proche de Paris. Certifiée ISUPNAT et FENA, elle vous accompagne pour retrouver de façon durable un équilibre physique et émotionnel. Elle est spécialisée en gynécologie naturelle, en accompagnement des troubles du cycle et des pathologies féminines, et organise des cercles de femmes sur Paris et Marseille. Pour en savoir plus sur l’auteure, visitez son site.