Stick inhalateur huile essentielle de poche.

En stock !

Profitez des bienfaits de l’inhalation des huiles essentielles grâce à ce stick inhalateur de poche.

Inhalateur d’huiles essentielles de poche.

Idéal et pratique pour réaliser vos recettes DIY de stick : anti stress, nez bouché, mal des transports.

+ de détails

0,99 € TTC

Aucun point de fidélité pour ce produit.


Stick inhalateur d’huile essentielle

Stick inhalateur parfait pour respirer et profiter des bienfaits des huiles essentielles à tout moment.

Stick inhalateur de poche, discret, pratique à emporter avec vous partout.

Composition et fonctionnement du stick inhalateur

L'inhalateur est composé d'une mèche (tige en coton), d'un tube et d’un capuchon qui se visse (avec bague d’inviolabilité) et d’une petite opercule pour fermer le tube.

Déposez quelques gouttes (+/- une dizaine) d’huiles essentielles sur la tige en coton.

Insérez la mèche en coton imbibée d’huiles essentielles à l’intérieur du tube.

Clipsez l’opercule pour fermer le tube et empêcher la mèche d’en sortir.

Votre stick inhalateur est prêt. Pour l’utiliser il vous suffit de dévisser le capuchon pour profiter des bienfaits des huiles essentielles.

Pour procéder à une inhalation d’huiles essentielles, dévisser le capuchon, puis insérer délicatement le tube dans une narine. Inspirez profondément. Recommencez avec l’autre narine.

L'inhalation sèche d’huile essentielle se fait en respirant à fond, plusieurs fois dans la journée.

Lorsque l'on inhale une huile essentielle ou une synergie d'huiles essentielles, ses principes actifs et molécules aromatiques viennent directement au contact des muqueuses respiratoires (nez, sinus, gorge, bronches, poumons). L'inhalation est donc idéale pour traiter les affections respiratoires ou agir sur l’état émotionnel (stress par exemple).

En refermant bien le capuchon après usage, vous pourrez utiliser votre stick inhalateur DIY pendant plusieurs semaines.

Pour les avis de nos client(e)s nous avons fait le choix de ne pas nous abonner à une société tierce. La gestion des avis est assurée par l'équipe de vanessences.fr.
Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !

L’avis de notre Docteur en pharmacie sur l’inhalation d’huile essentielle

L’inhalation est une des meilleurs modes d’utilisation des huiles essentielles pour traiter les affections de la sphère ORL.  La voie respiratoire a une vitesse d’action importante en aromathérapie. C’est la voie royale pour utiliser au mieux les propriétés des huiles essentielles. En particulier pour les usages énergétiques et holistiques et bien entendu pour prendre en charge les problèmes ORL (rhume, sinusite,...).

La pratique naturelle, traditionnelle et efficace de l’inhalation d’huiles essentielles vous permet d’apporter une réponse aromatique aux problématiques santé suivantes :

- Voies respiratoires encombrées, lutter contre les symptômes du " nez bouché ", des bronches et de la gorge irritées, des enrouements de voix, ou des toux...

- Migraines et maux de tête

- Mal des transports et ses symptômes comme des nausées

- Les états de stress, d’angoisse, l’état dépressif

- Les coups de pompe,

Quelques exemples (non exhaustifs) des propriétés des HE en inhalation.

Huiles essentielles à visée assainissante : Citron et autres agrumes, Géranium rosat

Huiles essentielles à visée répulsive : Lavandin, Eucalyptus citronné, Géranium rosat, Citronnelle

Huiles essentielles à visée désinfectante pour la sphère ORL : Ravinstara, Niaouli, Eucalyptus radié, Sapins et pins, Epinette noire

Huiles essentielles à visée relaxante : Ylang ylang, Géranium rosat, Lavande vraie, Camomille noble/romaine, Petit grain bigarade, Néroli, Orange douce, Mandarine.

Contre indications et précautions d'usages pour l'inhalation d'huiles essentielles : 

La durée d’action de l’inhalation doit être brève pour ne pas entraîner de toxicité. 

Par exemple, pratiquez vos inhalations 3 à 6 fois par jour. Sur une durée maximale de 5 jours. Si vous souhaitez pratiquer des inhalations d’huiles essentielles sur une longue durée, respectez des pauses (fenêtre thérapeutique) : 5 jours sur 7 (5 jour d’inhalation - 2 jours de pause).

La voie respiratoire / inhalation est contre-indiquée chez les patients asthmatiques et les enfants de moins de 7 ans.

Toutes les huiles essentielles ne sont pas bonnes à diffuser. Ne diffusez, ni inhalez les HE contenant des phénols, des cétones, aldéhydes aromatiques ; comme par exemple HE Cannelle, HE Clou de girofle, HE Sarriette ou Menthe poivrée.

Conseils associés